Discut tout sujet !

Ici on parle de tout ! Actualité, Cinéma, Musique, Voyages, Amitié, Mode, Sport ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cap Vert

Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia
Loona Tik
avatar

Nombre de messages : 80
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Cap Vert   Dim 12 Fév à 23:01

Quelqu'un a-t-il déjà été au Cap vert ?

Je sais que c'est une ancienne colonie portugaise, mais je ne connais quasiment rien de là !!

Pouvez-vous m'éclairer ???

Merci d'avance ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etat de droit-democratie
Loona Tik


Nombre de messages : 128
Localisation : Clermont-Ferrand (France)
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Les Informations du Cap Vert   Ven 28 Avr à 18:15

Les Informations du Cap Vert


L'archipel du Cap-Vert se trouve dans l'océan Atlantique, au large des côtes du Sénégal de la Gambie et de la Mauritanie. L'archipel se divise en deux séries d'îles : les îles sous le vent au sud (Brava, Fogo, Santiago et Maio) et les îles au vent (Boa Vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão). Sal est la plus fréquentée. Le Cap-Vert bénéficie de deux aéroports internationaux, l'aéroport Amilcar Cabral sur l'île touristique de Sal et depuis le 1er novembre 2005 l'aéroport Francisco Mendes sur l'île de Santiago. Praia, la capitale administrative se trouve sur l'île de Santiago, la plus vaste de l'archipel.

Les îles sont toutes d'origine volcanique, c'est sur l'île de Fogo que se situe le point culminant. La plupart des îles ont un relief escarpé et sont couvertes de cendre volcanique pauvre en végétation. Le climat y est chaud et sec, avec une moyenne des températures située entre 20 à 25ºC. Durant les mois de janvier et février l'archipel subit l'influence des tempêtes de sable venu du Sahara.

La langue officielle du Cap-Vert est le portugais mais les habitants parlent majoritairement le créole cap-verdien (Criol, crioulo, Krioulo). Le français est la troisième langue parlée au Cap-Vert. Il existe des variations régionales du créole, propres à chacune des 9 îles habitées. Les grandes différences entre les créoles mènent parfois à l'incomphréhension (p.ex. entre le créole de Santiago et le créole de Santo Antão). A noter aussi que le créole de Santiago est très proche de celui du créole de Guinée en Afrique. Les différents créoles du Cap-Vert peuvent être séparés en deux groupes : Les créoles du sotavento (Santiago, Maio, Fogo und Brava) et les créoles du barlovento (São Vicente, São Nicolau, Sal, Boa Vista und Santo Antão).

Le Capverdien sera officialisé pour juillet 2005.

Littérature supplémentaire décrivant les différents dialectes et variations du portugais : Esquisse d'une dialectologie portugaise (J. Leite de Vasconcellos : Paris 1901)


La littérature du Cap-Vert est l’une des plus riches de l’Afrique. Elle s’exprime surtout en portugais.

Poètes : Sergio Frusoni, Eugénio Tavares, B.Léza, João Cleofas Martins, Ovídio Martins, Barbosa Jorge, Fortes Corsino António, Baltasar Lopes (Oswaldo Alcântara), João Vário, Oswaldo Osório, Arménio Vieira, Vadinho Velhinho, José Luís Tavares, Antonio Lima
Auteurs : Manuel Lopes - Movimento Claridade, Almeida Germano, Luís Romano de Madeira Melo, Germano de Almeida, Orlanda Amarilis, Jorge Vera Cruz Barbosa, Pedro Cardoso, Mário José Domingues, Daniel Filipe, Mário Alberto Fonseca de Almeida, Corsino António Fortes, Arnaldo Carlos de Vasconcelos França, António Aurélio Gonçalves, Aguinaldo Brito Fonseca, Ovídio de Sousa Martins , Osvaldo Osório, Dulce Almada Duarte, Manuel Veiga
Historien : Antonio Carreira
Le Cap-Vert est riche en fables comme 'Ti Lobo' et 'Chibim' (Oncle Loupet Oncle Chèvre), 'Ti Lobo' et 'Ti Pedro', Ti Ganga, Capotona, ec.

Ti Lobo und Chibim
Ti Lobo et Ti Pedro - Crioulo de Santo Antão (Luís Romano)
Sopinha de Alfabeto


La constitution approuvée pour la première fois en 1980 et substantiellement révisée en 1992 définit les bases de l'organisation gouvernementale. Elle déclare que le gouvernement est «l'organe qui définit, conduit et execute la politique générale interne et externe du pays» et est responsable devant l'Assemblée nationale. Le Premier ministre est le chef du gouvernement et ce faisant, désigne les autres ministres et secrétaires d'État. Les membres de l'Assemblée nationale sont élus par un vote au suffrage universel pour un mandat de 5 ans ; les dernières élections ont eu lieu en 2006. Le Premier ministre est nommé par l'Assemblée nationale et sa charge lui est conférée par le Président. Le Président est le chef de l'État et est élu au suffrage universel pour un mandat de 5 ans, la dernière élection ayant eu lieu en 2001.

Le système judiciaire est composé d'une Cour suprême de justice, dont les membres sont nommés par le Président, l'Assemblée nationale et le Conseil supérieur de la magistrature, et des cours régionales de justice. Les délits et les crimes ne sont pas jugées par les mêmes cours. L'appel auprès de la Cour suprême est possible.

Tous les citoyens du Cap-Vert de 18 ans et plus ont le droit de vote.


Principaux officiels du gouvernement
Président : Pedro Pires (depuis mars 2001) ;
Premier ministre : José Maria Neves (depuis février 2001) ;
Président de l'Assemblée nationale : Aristides Lima (depuis l'an 2000) ;
Ministre des Affaires étrangères : Victor Borges (depuis 2004) ;
Ministre de la Défense nationale : Armindo Maurício (depuis 2003). Il est également Ministre des Affaires parlementaires ;
Ambassadeur aux États-Unis d'Amérique : José Brito ;
Ambassadeur aux Nations Unies : Fátima Veiga (depuis août 2004).
[modifier]
Situation politique
Suite à son indépendance vis-à-vis du Portugal le 9 juillet 1975, le Parti Africain pour l'Indépendance de la Guinée et du Cap Verde (PAIGC) établit un système politique unipartite. Celui-ci devînt le Parti africain pour l'indépendance du Cap Vert (PAICV) en 1980 après que le Cap Vert s'émancipa de la Guinée-Bissau.

Suite aux pressions croissantes pour une société pluripartites, des élections pluripartites eurent lieu pour la première fois en 1991. Le parti de l'opposition, le Mouvement pour la démocratie (MPD), remporta les élections législatives et forma un gouvernement. Le candidat du MPD remporta aussi les élections présidentielles face au candidat du PAICV. Aux élections de 1996, le MPD accrut sa majorité, mais le PAICV revînt au pouvoir en 2001 en remportant les élections législatives et présidentielles, pour céder une nouvelle fois sa majorité au MPD lors des élections locales de 2004.

Lors des élections législatives du 22 janvier 2006, le Parti africain pour l'indépendance du Cap-Vert (PAICV) obtient 52,32 % des voix et 41 sièges et donc la majorité absolue, largement devant le premier parti de l’opposition le Mouvement pour la démocratie (MPD, 28 sièges) et l'Union capverdienne indépendante et démocratique (UCID, 2 sièges).

En général, le régime démocratique du Cap Vert est stable. Les élections passées ont été considérées comme libres et justes, une presse libre existe et la loi est respectée par l'État

Divisions administratives
Le Cap Vert est divisé en 17 municipalités appelées concelhos (concelho au singulier) :

Boa Vista ;
Brava ;
Maio ;
Mosteiros ;
Paul ;
Praia ;
Porto Novo ;
Ribeira Grande ;
Sal ;
Santa Catarina ;
Santa Cruz ;
Sao Domingos ;
Sao Filipe ;
Sao Miguel ;
Sao Nicolau ;
Sao Vicente ;
Tarrafal.
Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_du_Cap-Vert »
Catégorie: Politique du Cap-Vert


Le Cap-Vert est l'un des plus pauvres pays du monde.

Son PIB se situe au 205e rang mondial (2004, CIA World Factbook), en raison de la faiblesse de ses ressources naturelles. En particulier, le Cap-Vert est régulièrement victime de pénuries d'eau dues à de longues périodes de sécheresse. Seules quatre des dix îles de l'archipel peuvent soutenir une production agricole pendant les périodes de pluie normales.

Ses ressources principales sont le sel, la pouzzolane (utilisée dans la fabrication du ciment), la pêche (langouste et thon) et la production de bananes.

Article détaillé : Démographie du Cap-Vert

Le Cap-Vert est resté inhabité jusqu'à l'arrivée des colons portugais en 1456 et sa population est issue d'un métissage entre ces derniers et les esclaves importés du continent africain. De nombeux européens s'installèrent également sur l'archipel (en particuliers des Juif espagnols et portugais fuyant l'Inquisition) ainsi que des Chinois de Macau et des Libanais. Ils se sont tous rapidement assimilés.

À l'étroit sur une terre exiguë et peu fertile, la population capverdienne subit de très nombreuses famines jusqu'à l'indépendance du pays en 1975. Aujourd'hui, l'aide alimentaire a permis d'éradiquer les famines mais le Cap-Vert reste une terre d'émigration, avec davantage de ressortissants vivant à l'étranger (États-Unis, Portugal et Angola principalement) que de locaux (environ 700 000 ressortissants à l'étranger pour 500 000 au pays).


Divers
Population : 405 163 habitants (en 2001). 0-14 ans : 42,79 % ; 15-64 ans : 50,76 % ; + 65 ans : 6,45 %
Superficie : 4 033 km²
Densité : 100 hab./km²
Frontières terrestres : 0 km
Littoral : 965 km
Extrémités d'altitude : 0 m > + 2.829 m
Espérance de vie des hommes : 66 ans (en 2001)
Espérance de vie des femmes : 73 ans (en 2001)
Taux de croissance de la population : 0,92 % (en 2001)
Taux de natalité : 28,71 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité : 7,19 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité infantile : 53,22 ‰ (en 2001)
Taux de fécondité : 4,1 enfants/femme (en 2001)
Taux de migration : - 12,37 ‰ (en 2001)
Indépendance : 5 juillet 1975 (ancienne colonie portugaise)
Lignes de téléphone : 45 644 (en 2000)
Téléphones portables : 19 729 (en 1997)
Postes de radio : 73 000 (en 1997)
Postes de télévision : 2 000 (en 1997)
Utilisateurs d'Internet : 5 000 (en 2000)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 1 (en 2000)
Routes : 1 100 km (dont 858 km goudronnés) (en 1996)
Voies ferrées : aucune
Voies navigables : aucune
Nombre d'aéroports : 8 (tous avec des pistes goudronnées) (en 2000) cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: merci !!   Dim 30 Avr à 15:34

Waouuuuw merci pour toutes ces infos !!!

Tu es un vrai dictionnaire et guide de voyage mon ami !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loona.discutfree.com
etat de droit-democratie
Loona Tik


Nombre de messages : 128
Localisation : Clermont-Ferrand (France)
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Cap Vert   Dim 30 Avr à 21:54

Je t'en prie chere amie, merci aussi mais je puis te dire je me sentais isole seul sur forum,merci encore! cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cap Vert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cap Vert
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déco en Vert
» Du vert dans mon microcosmos...
» Pique nique vert - Esplanade des Invalides Paris - 18 juin
» Médaillons de dinde au citron vert
» La Réunion: L'île au tourisme vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discut tout sujet ! :: Voyages :: Afrique :: Vos expériences-
Sauter vers: